Rechercher
  • Anouck Arnould

Le chien et l'arrivée du bébé

L'arrivée de bébé est toujours un moment stressant lorsque l'on a un chien à la maison.

Va t-il bien s'entendre avec lui ? Va t-il être « jaloux » ? Va t-il accepter sa présence au quotidien ? Vais-je avoir encore du temps à lui accorder ?


De façon générale, tout se passe bien si on a pris quelques précautions.

Tout d'abord, veillez à ne pas modifier les habitudes du chien du jour au lendemain. Évaluez le temps que vous allez passer avec votre enfant dans les semaines qui suivent et déduisez le du temps passé au quotidien avec votre animal. Commencez ce travail de façon progressive quelques semaines avant l'arrivée du bébé tout en continuant bien sur à lui accorder de l'attention.

Si votre chien a déjà tendance à vous suivre partout, s'il est très collant ou s'il vous demande beaucoup d'attention, ne répondez pas toujours à ses sollicitations. Prévenez-le que vous n’avez pas de temps à lui accorder et ne vous occupez plus de lui (pas un mot, pas un regard, pas un geste). Il est important qu'il acquière une certaine autonomie, même en votre présence. Au besoin, donnez lui, au quotidien,de quoi s'occuper seul : os à mâcher, kongs, recherche de croquettes dans le jardin, etc...

Par ailleurs, vous noterez peut être que le comportement de votre chien s'est modifié depuis que vous êtes enceinte. Rien d'anormal ; il a détecté le bouleversement hormonal et biologique de votre organisme et tout changement dans son environnement peut avoir des conséquences sur son propre comportement.


Vous pouvez également l'habituer peu à peu aux cris du bébé en utilisant une poupée qui pleure que vous tenez dans vos bras, voire que vous changez sur une table à langer ou encore à qui vous donnez le biberon. Bref, des situations auxquelles il sera confronté par la suite. Associez ces moments à des choses positives (caresses, repas...).


Certains donnent à leur chien un linge imprégné de l'odeur du bébé deux ou trois jours avant sa sortie de la maternité....pourquoi pas.


Dés son arrivée et dans un environnement approprié (enfant et chien calmes), laissez l'animal sentir le bébé et associez sa présence à un moment agréable : caresses, félicitations, friandises...Il est probable qu'il soit curieux et qu'il souhaite l'approcher. S'il se met à distance, ne pas le forcer et laissez lui le temps de faire connaissance à son rythme.



On évitera les demandes autoritaires, les contacts forcés ou toutes autres pressions qui vont tendre le chien et lui faire associer le bébé à des situations anxiogènes.


Ensuite, l'idéal sera, si possible, de caler l'emploi du temps du chien à celui de bébé : lorsque ce dernier dort, on ne s'occupe plus de l'animal (pas d'activité, pas de contact...il se repose aussi). En revanche, quand bébé se réveille, on créé immédiatement un contact social (visuel, paroles, contact physique) et on fait participer le chien dés que possible : l'enfant mange, on lui donne un os à mâcher dans son panier, on se promène avec le landau, il vous accompagne, etc...

Le but est de créer des associations positives entre l'enfant et l'animal et d'éviter toute situation anxiogène. Votre chien doit toujours prendre l'initiative de venir au contact et ne doit jamais être contraint dans l'interaction. Bien évidement, ils ne seront jamais laissés seuls, sans la présence d'un adulte. Le chien ne sait pas comment se comporter avec un bébé et agit par instincts et dans l'émotion.


Une fois que le bébé marche à quatre pattes, il faut encore et toujours être vigilant : si votre chien émet de nombreux signaux d'inconfort ou aboie en le regardant, incitez le à changer de pièce ou à aller dans le jardin tout en le félicitant et le récompensant. Ceci afin de lui enseigner à prendre lui même de la distance quand il est en inconfort.


Si votre chien éprouve des difficultés (s'isole, refuse tout contact avec l'enfant, émet des signaux d'apaisement à répétition, grogne, a du mal à gérer son excitation, etc...), ne prenez aucun risque ! Faites appel à un professionnel qui vous aidera à mieux comprendre la situation et surtout à adapter l'environnement pour que la relation démarre dans les meilleurs conditions.


Et pourquoi pas faire un bilan comportementale du chien en début de grossesse afin se s'assurer qu'il est bien dans ses pattes (parfois les problèmes ne sont pas toujours décelables à l’œil nu). Cela permet de régler tranquillement des soucis existants et de démarrer cette belle aventure en parfaite harmonie.

16 vues

SIRET  529 919 813 00012   

06 86 27 02 18